Sélectionner une page

Augmentation mammaire par lipostructure

L’augmentation mammaire par greffe de tissu adipeux (lipomodelage ou lipofilling) présente une alternative à l’augmentation mammaire par prothèses. Cependant, le volume d’augmentation est limité et dépendant de la patiente.

en bref

  • AnesthésieGénérale
  • Intervention2h-2h30
  • SéjourAmbulatoire
  • Convalescence7 - 10 jours

Principes

L’augmentation mammaire par greffe de tissu adipeux : lipomodelage ou lipofilling présente une alternative à l’augmentation mammaire par prothèses.

La technique permet une augmentation d’un bonnet en moyenne. Elle permet également de travailler la répartition du volume mammaire (augmentation de la zone du decolleté.

D’après les données scientifiques 70 à 80 % du tissus adipeux implanté reste en place dans les suites sous réserve d’une stabilité du poids corporel

Cette technique présente comme intérêt  d’associer une liposuccion des différentes zones de prélèvements, l’absence de corps étranger et ne nécessite pas de changement a terme comme pour les prothèses

Il est possible d’augmenter à nouveau le volume lors d’une deuxième séance.

Indications

Il faut rappeler que toutes les augmentations mammaires ne pourront pas être réalisées avec cette nouvelle méthode, et les implants mammaires gardent leur place :

  • La greffe autologue de tissu graisseux s’adresse aux patientes voulant une augmentation de volume naturelle et modérée. La patiente doit également avoir quelques réserves de graisse pour pouvoir les prélever.
  • Les prothèses mammaires s’adressent aux patientes voulant une augmentation de volume plus importante.

Cette solution permet une augmentation plus modérée du volume qu’avec des implants mammaires. Aucun corps étranger ne sera palpable et l’intervention ne laissera aucune cicatrice. Par ailleurs, la silhouette peut être affinée par la liposuccion nécessaire  au prélèvement de graisse sur des zones ciblées.

 

Contre-indications

Il n’existe pas de contre-indication médicale à l’injection de graisse dans les seins, exceptées celles qui concernent l’état général de santé.

Par contre en cas de minceur importante, aucun prélèvement de graisse pourra être effectué et le lipofilling mammaire sera impossible.

Le lipofilling mammaire ne conviendra pas à une femme trop mince car il faut avoir un peu de graisse à prélever quelque part. Si l’on n’a pas assez de stock dans une zone précise, le chirurgien peut éventuellement prélever un peu de matière dans différentes zones du corps.Si l’on veut gagner plusieurs bonnets alors que l’on est plate naturellement, il faudra plutôt se tourner vers la pose de prothèses.

Consultations

Avant une intervention il faut faire une mammographie car l’injection de graisse peut amener des modifications des images radiologiques et en particulier des calcifications qu’il faut pouvoir comparer en ayant un document radiographique avant le lipofilling.

Une prise de sang est aussi nécessaire pour plus de sécurité.

Il est indispensable de bien déterminer que les possibilités d’une augmentation mammaire par injection de graisse correspondent bien aux objectifs de chaque patiente, pour pouvoir gagner 2 bonnets il faudra au moins 2 séances de lipofilling mammaire espacées idéalement au moins de 6 mois. Il faudra donc déterminer lors de la consultation, le volume de graisse qui peut être injecté dans les seins, la zone de prélèvement peut se faire au niveau du ventre, des hanches, de la culotte de cheval ou autre zone et se fait par une technique de liposuccion douce.

Pré-opératoire

2 consultations préopératoires sont nécessaires.
Lors de l’examen clinique nous vérifions l’absence de contre indication à cette technique d’augmentation

 

Intervention

L’intervention d’une durée de 2h30 est réalisée sous anesthésie partielle (sédation profonde et anesthésie locale). L’hospitalisation est courte avec sortie le jour même, en ambulatoire, ou le lendemain.

Une micro-incision est effectuée dans une zone discrète où il existe une réserve, voire un excès de tissu graisseux (cuisses, abdomen, bas du dos, face interne des genoux).  Le tissu graisseux est prélevé à l’aide d’une fine canule, puis centrifugé afin de ne préserver que les cellules intactes. La réinjection au niveau des seins se fait à l’aide de minuscules canules, sans laisser de cicatrice.

Suites post opératoires

Le plus souvent la douleur est modérée et peut être plus importante au niveau des zones de lipoaspiration.

Les œdèmes et les ecchymoses (bleus) apparaissent au cours des 2-3 premiers jours et disparaîtront en 15 jours à 3 semaines.

Des pansements imperméables protègent les points d’intervention. Les douches sont donc possibles dès le premier jour. Les hématomes disparaissent en quelques semaines. Le port d’un soutien-gorge et toute compression de la poitrine doivent être évités pendant un mois.

Risques de complications

Les complications après un lipomodelage mammaire sont très faibles mais doivent être rappelées.

Au niveau du geste chirurgical, le résultat du lipofilling peut présenter une correction trop importante : la zone dans laquelle la graisse a été transférée peut alors être plus gonflée. Au contraire, la correction peut être insuffisante ou présenter une légère asymétrie.

Dans ces cas-là, le chirurgien esthétique proposera de réaliser des retouches de lipomodelage afin de corriger les défauts.

Résultats

Le résultat est très naturel. Il faut compter 3 à 6 mois pour apprécier le résultat esthétique définitif tant au niveau du volume et de la forme des seins qu’au niveau de la silhouette (pour les zones de prélèvement).

L’évolution cicatricielle (cicatrices du prélèvement de graisse) est plus longue puisqu’une cicatrice évolue pendant une année voir un an et demi. A noter que les cicatrices autour des seins sont quasi invisibles puisque punctiformes.

Cependant, l’aspect esthétique du sein se modifiera dans le temps puisque le vieillissement du sein se poursuivra normalement.

Le volume de votre poitrine sera définitif après résorption systématique d’une partie de la graisse injectée (30% environ).  Cette résorption varie d’une personne à l’autre. Si elle est trop importante ou si la personne désire plus de volume, une seconde intervention peut être réalisée en moyenne 6 mois après.
Dans ces cas-là, le chirurgien esthétique proposera de réaliser des retouches de lipomodelage afin de corriger les défauts.

Pour aller plus loin

Téléchargez la fiche d'information sur votre chirurgie

Tarif

Le prix d’une augmentation mammaire par lipostructure varie de 3000 € à 4050 € selon le temps et la complexité de l’intervention.
Un deuxième temps opératoire est réalisable au tarif de 2000€.

 

F.A.Q

Quels sont les avantages par rapport aux prothèses ?

Le lipofilling permet d’obtenir un résultat 100% naturel, sans cicatrice et durable dans le temps. Elle évite les complications de prothèses (coques, cicatrices, durée de vie limitée, infections) et fait bénéficier dans le même temps à la patiente d’une lipoaspiration.

La graisse se resrobe t'elle ?

Elle se résorbe seulement pendant les 2 ou les 3 premiers mois après l’intervention, où une partie de la graisse injectée sera résorbée. Après, les zones injectées prennent leur aspect final et le résultat est naturel.

autres interventions proposées

Lipoaspiration

Remodelage de la silhouette par aspiration localisées de zones graisseuses

Injection acide hyaluronique

Traitement médical anti-rides du visage

Augmentation mammaire par prothèse

L’intervention consiste en la mise en place d’un implant pour améliorer la plénitude, le décolleté et la symétrie de la poitrine.

Something is wrong.
Instagram token error.

Des lieux apaisants

07 86 29 80 44

Lyon

Saint-Etienne