Sélectionner une page

Des seins trop petits ou tombants, une poitrine asymétrie … de nombreuses femmes sont insatisfaites de l’apparence de leurs seins qui est le symbole de la féminité par excellence. L’augmentation mammaire vise à répondre à une souffrance physique et psychique chez une femme.
Cette intervention est l’une des principales interventions de la chirurgie esthétique la plus pratiquée dans le monde. Elle a pour but d’augmenter le volume mammaire et/ou en modifier l’apparence de la poitrine ce qui permet d’apporter un bénéfice prouvé en termes de qualité de vie chez les patientes complexées par leur poitrine.

Il existe actuellement deux techniques :

  • l’augmentation mammaire par prothèses : pose d’implants ;
  • l’augmentation mammaire par lipofilling : injection de graisse autologue

Si la première est très connue, la deuxième, par injection de graisse est encore assez nouvelle. Peut-elle remplacer l’augmentation par implants ?

 

Les avantages du lipofilling

Une alternative aux implants mammaires est l’augmentation des seins par injection de graisse autologue, c’est à dire par l’injection de la propre graisse de la patiente. L’augmentation des seins par graisse autologue permet une amélioration et un resculptage de la poitrine de la patiente, sans risque de rejet.

Cette technique consiste à prendre de la graisse là où on en a trop pour en mettre là où on n’en a pas assez, par exemple les fesses ou les seins.
Le lipofilling est une technique qui permet un résultat définitif puisqu’en réalité il s’agit d’une greffe de cellules graisseuses. C’est à dire que les cellules graisseuses, au lieu de vivre par exemple dans la culotte de cheval, vont vivre dans les seins.

Cette technique présente des intérêts évidents, notamment l’absence de corps étrangers, donnant un résultat naturel,le caractère définitif du résultat, mais aussi le bénéfice lié au prélèvement de la graisse.

 

Les limites du lipofilling

Mais cette technique séduisante ne remplace pas la pose d’implants mammaires.
En effet, cette technique est réservée aux patientes désireuses d’une augmentation mammaire légère à modérée et présentant des zones donneuses suffisantes (culotte de cheval, poignées d’amour, abdomen…). En effet, la graisse à prélever doit être assez importante, et son injection dans la poitrine ne peut être massive.

Ainsi, pour une augmentation importante, il faudra nécessairement avoir recours à l’augmentation par prothèses.

Articles récents

Fillers: Injections pour éloigner le filling ?

Aujourd’hui, le lifting n’est plus le seul à lutter contre les effets du temps qui passe. Différentes techniques permettent de retarder le recours à la chirurgie. Le vieillissement du visage possède 3 composantes: Cutanée : Apparition et accentuation des rides, perte...

Botox ou Acide Hyaluronique

Le visage est une zone du corps souffrant fortement des signes du temps, avec l’apparition de rides plus ou moins marquées. Afin de lutter contre ces désagréments, la médecine esthétique peut constituer une alternative efficace. Deux méthodes sont notamment utilisées,...